Augmentation mammaire et lifting des seins : est-ce pour la vie ?

La question ne se pose pas dans le cas d’un lifting des seins, mais un implant, placé au cours d’une augmentation mammaire, est temporaire. Il se présente sous l’aspect d’une petite poche souple, de forme anatomique. Lors de l’augmentation mammaire, cette poche est placée par le chirurgien à l’avant ou à l’arrière du muscle pectoral. Toutefois, l’implant a une durée de vie limitée, représentant entre 15 et 20 ans.

Que faire après 15 ou 20 ans ?

Lorsque l’implant installé lors d’une augmentation mammaire arrive en fin de vie, il convient de le remplacer. La clinique Dr. Wim Danau n’est pas en mesure de donner une estimation précise, tant il y a de facteurs qui entrent en jeu. Il est toutefois admis que :

  • un implant à base de gel de silicone doit être changé au bout de 15 à 20 ans ;
  • un implant à base d’eau saline peut être conservé plus longtemps, en l’absence de signe d’usure.

Que faut-il surveiller ?

La surveillance d’un implant ne présente pas de difficulté particulière. Les signes qui doivent alerter sont alors :

  • un durcissement,
  • un ramollissement,
  • l’apparition d’une bosse.

De plus, une augmentation mammaire ou un lifting des seins ne doit pas entraver la surveillance habituelle de la poitrine : à savoir, une palpation mensuelle par la patiente elle-même, un examen approfondi tous les trois ans par un médecin, et une biopsie si nécessaire.

Le lifting est-il lui aussi temporaire ?

Oui, le lifting des seins a ses limites. En général, il faut dix ans à l’épiderme pour subir les effets du temps qui passe. Il en va de même après un lifting des seins. La peau, ainsi que tous les tissus et muscles environnants, auront tendance à s’affaisser de nouveau après dix années.